· 

Aide à la petite enfance

 

un partenariat avec caritas hainaut

 

Trait d’Union a été sollicité par Caritas Secours Hainaut soutenant des associations oeuvrant dans des domaines variés en vue d’un partenariat dans le cadre de l’aide à la petite enfance défavorisée.

 

CONSTAT

 

 

Constatant que la précarité augmente pour certaines familles et par conséquent aussi pour leurs enfants, l'aide à l'enfance portera sur l'urgence à pouvoir se nourrir le mieux possible mais aussi, de manière préventive, à aider les familles à acquérir les gestes nécessaires afin que les enfants puissent les répéter à leur tour en vue d'une vie saine. 

 

OBJECTIF 

 

L'objectif de cet accompagnement social est de permettre à ces enfants de quitter une situation de précarité, reprendre confiance en eux et dans les institutions, créer avec autrui des liens de solidarité, de dignité et de convivialité.

Caritas Hainaut et Trait d'Union misent sur l'avenir en favorisant l'intégration dans la société des enfants défavorisés. Ensemble, les deux associations font le pari de lutter contre une pauvreté familiale récurrente; il n'est pas rare, en effet, que des enfants soient issus de la troisième génération de personnes précarisées.

 

OBJET DE L'AIDE

 

L'aide apportée vise exclusivement les enfants. Dans cet objectif, il est convenu de se baser sur le règlement du Fonds Européen d'aide aux plus démunis (FEAD) qui précise que les enfants sont des personnes âgées de moins de 14 ans.

Notre action visera donc les enfants dont les parents ont des revenus inférieurs au seuil de pauvreté (déterminé par le FEAD) et qui, dès lors, sont en ordre de dossier à Trait d'Union. Dans un premier temps, l'accent sera mis essentiellement sur les enfants âgés de 0 à 6 ans.

 

 

L'aide apportée par Trait d'Union sera fonction des besoins spécifiques rencontrés dans les familles défavorisées de la région de Chimay. L'aide alimentaire sera une priorité; mais d'autres soutiens pourront être apportés, notamment en matière d'hygiène, de santé, de vêtements, ...

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0